RD Congo : Les Massacres de Beni – Le livre

Share with:


Retour sur l’épisode le plus sanglant des dix dernières années au Congo avec le livre accessible sur ce lien : Les Massacres de Beni – Kabila, le Rwanda et les faux islamistes. Un travail de recherche au plus près des sources, de recoupement et d’analyse des données réalisé sur plusieurs mois.

Rappel

Automne 2014. Les internautes sont horrifiés en découvrant le flot d’images effroyables en provenance de Beni, un territoire de l’est de la République Démocratique du Congo. Au cours d’une série d’attaques particulièrement barbares, des civils sont tués en masse de façon extrêmement cruelle : crânes fendus à coups de hache, corps balafrés à la machette ; des femmes enceintes éventrées, des bébés égorgés ou tués la tête fracassée contre un mur. Les attaques, jamais revendiquées, se répètent jusqu’à trois fois par semaine, suivant pratiquement le même mode opératoire. L’armée, la police et les casques bleus ne peuvent pas capturer un seul assaillant, ni même empêcher de nouvelles attaques, en dépit d’un déploiement massif des unités sur terrain.

Qui sont les tueurs et pourquoi s’en prennent-ils à la population ?

Version officielle pas crédible

Selon la version officielle, les tueurs sont des rebelles islamistes ougandais qui s’en prennent à la population congolaise dans le cadre de leur nouvelle stratégie. Sur 214 pages, l’ouvrage explore les faiblesses de cette version officielle, identifie des responsables inattendus, met à nu les complicités dans les rangs de l’armée et le rôle du Rwanda voisin. L’ouvrage situe la tragédie de Beni aussi bien dans le cadre d’une stratégie de maintien au pouvoir du président Kabila, l’exécution cavalière des accords secrets entre Kinshasa et Kigali et la géopolitique régionale. Le terrorisme islamiste aura servi de couverture. Il aborde la question de l’impunité chronique qui règne au Congo et le fiasco judiciaire à Beni où les tueurs ont été systématiquement remis en liberté, soit sur décision des autorités, soit en s’évadant de prison.

L’ouvrage se veut être un appel pour la création d’un tribunal pénal international pour le Congo, un pays où la récurrence des crimes d’une cruauté toujours plus insoutenable et l’organisation de l’impunité ont fini par devenir un problème de sécurité régionale.

Boniface MUSAVULI est diplômé de l’Université Lumière Lyon 2 (faculté de droit). Militant des droits de l’homme et membre du Think Tank DESC-WONDO spécialisé dans l’analyse des questions militaires et sécuritaires au Congo et dans la région des Grands Lacs, il est l’auteur de l’ouvrage ‘Les Génocides des Congolais – De Léopold II à Paul Kagame’.

Laisser un commentaire