Monsieur Mélenchon, j’comprends pas …

Share with:


Il n’a échappé à personne qu’Asselineau nous explique depuis un certain temps (plusieurs années) que, quel que soit le président élu, tant que nous appartiendrons à l’U.E., le programme qu’il appliquera sera un avatar des G.O.P.É. (Grandes Orientations de Politique Économique « suggérées » par la Commission Européenne).

Chose que Mélenchon pourtant eurodéputé n’avait jamais évoqué jusqu’à récemment (le 24 mai 2017) dans une interview sur RTL.

[Retranscription, extrait]

… Monsieur Macron et son gouvernement vont appliquer la feuille de route que la commission européenne fixe, c’est un gouvernement qui n’a pas de marge de manœuvre idé… , comment dire, d’imagination, ils appliquent. Bon, la commission continue stupidement à demander à tous les gouvernements de réduire la dépense publique alors que celle-ci est le premier levier de la croissance, donc la catastrophe va continuer …

> Grand moment de lucidité. <

 

Or, encore plus récemment (le 8 juin), dans le 31ème numéro de la Revue de la semaine, Jean-luc Mélenchon loue le Parisien pour la parution de l’avant-projet de loi du gouvernement sur le code du travail.

[Retranscription, extrait]

Il faut attendre le lundi en pleine … en plein pot, en pleines vacances pour que heureusement un journal « LeParisien aujourd’hui-en-France » sort l’essentiel du … des documents sur les futures ordonnances sur le code du travail et tout le monde est consterné … Parce que c’était pas les questions qu’avait soulevé jusqu’à présent M. Macron qui sont mis à l’ordre du jour mais pratiquement toutes les questions qui concernent l’organisation de la vie du travail …[…]… le C.D.I. dans l’entreprise pourra être renégocié …

> « … et tout le monde est consterné … » Ah !? Faudrait savoir. <

 

 

Cette incroyable révélation n’est pourtant aucunement une surprise si l’on sait que Macron comme tout président de pays appartenant à l’U.E. est tenu de suivre les « recommandations » de la commission européenne.

 

Ce qui pourrait paraître étonnant c’est que ce journal ait fait de telles révélations. Mais pas le contenu déjà expliqué maintes fois par l’U.P.R. :

Extrait de l’analyse U.P.R. sur les G.O.P.É. 2017, point 7 :

7- « Accroître la souplesse des conditions de travail en cas de difficultés économiques provisoires »

Traduction : il faut poursuivre la remise en cause de l’existence même des contrats de travail à durée indéterminée (C.D.I.) et accroître la précarisation des contrats de travail.

 

Fortement enclin suis-je à me poser des questions :

Monsieur Mélenchon, comment se fait-il que nombre de simples citoyens ne soient pas étonnés par le pré-projet du gouvernement révélé dans la Presse alors que vous, éminent professionnel de la politique, vous adjugez que « tout le monde est consterné … », bien que quelque temps auparavant sur RTL vous prophétisiez cette même politique gouvernementale ? Souffrez-vous de troubles mnémoniques ?

J’comprends plus rien …

 

 

Illustration : capture vidéo de la 31ème Revue de la semaine de Jean-luc Mélenchon.

Laisser un commentaire